RESEAU OPTIQUE D'ALERTE
EN  ROUSSILLON
Période  800 - 1800
en cours de construction et de recherches en évolution constante
Titre un peu simpliste quand à sa finalité

En effet, il ne s'agit pas de faire oeuvre d'historien , quoique ! mais de curiosité , l'historien signale l'existence d'un réseau d'alerte
 basé sur des"Tours à signaux" , des châteaux, d'
édifices religieux et parfois enceintes de villes fortifiées. Mais aussi des lieux élevés :
En 1358, une ordonnance « de Monseigneur le vicomte de Narbonne, sur la manière de faire les phares de jour et de nuit aux lieux qui apparaîtront nécessaires pour la sécurité contre les ennemis ».
Il incitait à alterner tours et lieux élevés sans aménagement particulier pour la fonction de « phare », c’est-à dire signaux optiques.

Données géographiques en longitude et latitude sont dites RGF 93 les altitudes sont  celles du sol . La hauteur des tours est indicative et si possible être la hauteur de leur époque .
Certains élements vous surprendront , tout comme ils m'ont surpris , mais de 800 à 1800 beaucoup de choses ont changées !!

Le but unique et ultime est de valider les divers cheminements optiques avec toutes les réserves opérationelles et d'usages !
Afin de tenter de reconstituer un cheminement cetaines 'Tours' dont l'existence est signalée, seront repositionneées et reconstruites 'virtuellement' avec un soucis d'efficacite optique,
 mais nous n'en sommes pas encore là ! Ces reconstructions seront sigalées !

Les sources utilisees sont diverses et variées, essentiellement initiées du net, vérifications sur cartes IGN 1/25000  digitalisées Cartonav et GoogleEarth (quelques contradictions parfois).
Mais la liste publiée peut être utile à d'autres "curieux"  alors une pierre !
Cliquer sur liste pour avoir une information spartiate sur le travail en cours.

  Explications                                                       xx                                                                 Liste en Pdf